fond
Le tennis à l'Aviron Bayonnais évolue depuis plus de quatre-vingts ans au sein d'un site unique, classé monument historique, les remparts de Vauban. Il fait partie des plus prestigieux en France. La Section y connaît ses heures de gloire. Aujourd'hui, elle fait partie des premiers clubs de tennis d'Aquitaine.
   
     La création de la section tennis de l'Aviron Bayonnais est une histoire de famille impliquant plusieurs générations autour de Jeanne Peyré, première série française dans les années vingt. Son grand-père et son frère Louis Peyré sont respectivement à l'origine de la construction des premiers courts de tennis de la Ville de Bayonne, d'abord installés à proximité du Trinquet Moderne, puis au pied des remparts en 1925. C'est ici, sur les premiers courts des remparts – auxquels une dizaine sera ajoutée au fil du temps (10 en terre battue, 2 green set aujourd'hui) – que Jeanne Peyré s'entraîne et finit par s'imposer en remportant les championnats de France par équipe interclubs en 1929.
   
La section tennis bénéficia ensuite de l'appui des frères Borotra qui lorsque l'Aviron Bayonnais créa son tournoi, répondirent à l'appel, attirant avec eux de nombreuses personnalités. Après une interruption due à la guerre, la Section reprend ses tournois en 1946 et Jean borotra, âgé de 48 ans, bat Louis Forget. Celui-ci, grand oncle de Guy Forget (ancien 4°mondial et capitaine de Coupe Davis) devient ensuite président de la Section de 1959 à 1987 et préside la Ligue Côte Basque Béarn Landes. Il fait également partie de la seule équipe (composée également d' Emile Canton, Jacques Pallas, Jean Béderède, Edouard Cazetou et Jean Tatibouet) qui remporte en 1949, l'unique titre de Champion de France par équipe (Nationale 3) du club.
   
Le meilleur niveau, est quant à lui atteint en 2001, avec une année jouée en Nationale 1B par Jean Casaubon, Etienne Lalanne, Yohan Ponchet, Thomas Guilloteau et Eduardo Sanz soit parmi les 24 meilleurs clubs de France. 
   
En 1971, le Premier Ministre Jacques Chaban Delmas participe au tournoi d'été organisé par le club et devient pendant plusieurs années un habitué des remparts. Cette compétition estivale se perpétue depuis lors avec plus de 900 inscrits en moyenne et également plus de 600 participants pour le tournoi de Pâques. Ces deux évènements font partie des compétitions majeures au sein de la Ligue. 
   
En 1980, l'organisation du championnat de France est confiée à la Section (compétition n'existant plus aujourd'hui). Le site des remparts accueille alors les futures têtes d'affiche du tennis telles que Noah, Leconte, Tulasne, Dominguez...C'est Yannick Noah qui remporte la finale contre Tulasne. Cinq ans après, Henri Gony décroche le titre de champion de France 3°série de Roland Garros. 
   
En 1988, Isabelle Labadie crée la surprise en gagnant le championnat de France 4°série. En 1992, la coupe Davis fait escale à Bayonne. Les matches ont lieu dans la salle Lauga.
   
Depuis l'Aviron a pu s'enorgueillir d'un titre de Champion du Monde +75ans en 2008 grâce à Henri Crutchet (déjà détenteur d'une dizaine de titres nationaux en simple et en double aux côtés d'Alexandre Hirigoyen). Il a même atteint la place de numéro 1 mondial I.T.F (fédération internationale) dans sa catégorie d'âge. 
   
Enfin, grosse surprise également en 2009: pour sa première édition, le Championnat de Ligue de Beach Tennis a non seulement vu deux bayonnais triompher, mais en plus Yohan Ponchet et Vincent Bannmeyer finissent troisièmes au Championnat de France disputé à Calvi. 
   
Nul doute qu'avec des infrastructures qui vont s'améliorer, ses deux professeurs brevetés d'état ainsi que sa vingtaine d'éducateurs bénévoles d'autres résultats majeurs viendront enrichir le palmarès de ce club bientôt centenaire. 
Le Club - Historique
photos, vidéos,  comptes-rendus, agenda
Newsletter